Le père Noël est originaire de Turquie

Myre (Demre) est connue comme l’endroit où Saint Nicolas, connu sous le nom de père Noël dans le monde du christianisme, remplissait ses fonctions d’évêque. Beaucoup de gens ne savent pas que Myre est en Turquie.

L’église Saint-Nicolas revêt une grande importance pour les chrétiens. L’église se trouvait à Antalya et a été fondée à la mort de Saint Nicolas, également appelé père Noël. Il y a aussi un musée dans la région commémorant Saint Nicolas qui est né à Patara et a passé toute sa vie en Anatolie. Saint Nicolas a d’abord été enterré là-bas, mais des commerçants volèrent une partie de ses restes pendant les croisades et les emmenèrent à Bari. Le reste des os considérés comme appartenant à Saint Nicolas sont aujourd’hui conservés au musée d’Antalya.

   

En plus de cela… 

Saviez-vous que la Turquie est le centre névralgique de trois religions?

Tout au long de sa longue histoire en tant que terre natale du christianisme, du judaïsme et de l’islam, la Turquie a adopté diverses croyances et a préservé les lieux saints. Pendant plus d’un millénaire, la Turquie a été au carrefour de civilisations, un creuset de traditions orientales et occidentales et un lieu de convergence de religions.

La tradition veut qu’Abraham soit né à Ur, aujourd’hui appelée Sanliurfa, et qu’il ait séjourné dans une petite grotte à Harran, dans la région de l’Anatolie du Sud-Est. Saint Paul, né Saul de Tarse, a propagé le christianisme lors de ses nombreux voyages missionnaires dans toute la région. L’Église orthodoxe vénère le patriarche œcuménique à Istanbul. Le sultan Sélim, après la conquête des mamelouks en Égypte, a revendiqué le titre de calife, ou de commandeur des croyants, pour lui-même et a instauré le palais de Topkapi en tant que nouvel endroit abritant les reliques sacrées de l’islam. Il n’est pas étonnant, en tant qu’incubateur ou demeure des trois religions monothéistes du monde, que la Turquie soit souvent considérée comme « l’autre Terre sainte ».

   

On peut dire que cela a commencé dès le début, dans la ville du sud-est de Sanliurfa, également appelée la ville des prophètes. C’est là que la mosquée Halil Rahman entoure maintenant la grotte que l’on croit être le lieu de naissance d’Abraham. Abraham habitait dans la ville de Harran (Altinbasak), située à 30 kilomètres au sud de Sanliurfa, lorsqu’il a entendu l’appel de Dieu. De plus, au sud de Sanliurfa, dans le district d’Eyyubiye, le prophète Job, réputé pour sa patience, aurait passé sept ans dans une grotte pour se remettre d’une maladie.

Aujourd’hui, les visiteurs cherchant à découvrir la Turquie avec les yeux de leur foi peuvent visiter des sites importants comme la Maison de la Vierge Marie, la grotte de Harran, la grotte de Saint Paul et les sept Églises de l’Apocalypse tout en admirant les merveilles d’un pays qui accepte les gens de toutes les religions. Voyagez en Turquie et découvrez ces merveilleux lieux d’importance religieuse.