L’ACTA célèbre en grand la Journée de l’agent de voyages

Tourisme Plus

Le beau temps était au rendez-vous hier soir (le 2 mai) pour la soirée festive organisée par l’ACTA dans le cadre de la Journée de l’agent de voyages. C’est au Château Taillefer-Lafon à Laval que l’équipe de l’ACTA et ses partenaires ont reçus plus de 100 agents membre pour célébrer leur contribution dans l’industrie touristique.

« Pour moi qui ai exercé ce métier pendant plus de 30 ans, il est très important d'organiser quelque chose de spécial à l'occasion de cette Journée », nous a confié Manon Martel, directrice régionale de l'ACTA.

Il y a quelques années, l’équipe de l’ACTA soulignait la Journée de l’agent de voyages en apportant des gâteries à quelques agences. « Comme c’était impossible de visiter toutes nos agences avec des fleurs et des cadeaux, l’idée nous est venue de créer un événement pour en rejoindre davantage de membres. Depuis, d'année en année, notre soirée ne cesse de gagner en ampleur et en popularité ! »

L’an dernier, l’ACTA avait ainsi accueillie 60 agents de voyage à La Champagnerie dans le Vieux-Montréal. Cette année, Mme Martel s’attendait à en recevoir 80, tout au plus. Elle a vite dû réviser ses prévisions à la hausse ! « J’avais une liste d’attente et j’ai dû refuser des gens – c’est dommage ! Mais on ne s'attendait pas à un tel engouement. La capacité au Château Taillefer-Lafon est de 115 personnes et on est complets ce soir. J’ai même fait rajouter une table! »

La chic soirée a débuté par un cocktail qui s'est tenu au 2e étage du Château, dans une salle grandiose où les partenaires tenaient chacun un kiosque. Mme Martel désignait plaisamment cet espace comme un mini trade show, sans que ce soit vraiment un lieu de travail. « Bien sûr, les partenaires sont là. Mais l’heure n’est pas aux présentations PowerPoint. Ça se veut très convivial. Tout le monde est ici pour une seule et même raison : célébrer les agents de voyages! »

« C’est important de reconnaître les accomplissements des professionnels de l'industrie, poursuivait Mme Martel. Ces dernières années, ils ne l’ont pas toujours eu facile. Comme le métier est de plus en plus difficile, il importe plus que jamais de le célébrer, de se rassembler, de réseauter et de se soutenir entre nous ! »

LIRE L'ARTICLE COMPLET